Aguarde...
 

JEAN HARLOW, FEMME ET SEX SYMBOL



Produto disponível em até 15min no aplicativo Kobo, após a confirmação  do pagamento!

Sinopse

Pourquoi écrire sur Harlow? Que dire de plus ou de nouveau sur ce sex-symbol des années 30 ? A bien des raisons la vie de cette femme retient l'attention par son intensité, sa complexité et aussi par sa brève durée. Née en 1911, elle meurt à l'âge de vingt-six ans d'une intoxication urémique par insuffisance rénale. Avant l'âge de 20 ans, elle était déjà mariée et séparée de son premier mari, avec lequel elle s'était enfui alors qu'elle avait à peine seize ans. Elle s'est remariée dès 21 ans, pour être veuve trois mois plus tard. Pourquoi parler d'elle? Parce qu'elle était un sex-symbol national en raison de sa beauté, de ses vêtements provocants, de ses personnages simples, de sa célèbre chevelure blonde platine. Parce qu'elle vivait avec sa mère entre, et parfois, pendant ses mariages. Une fille dépendante d'une mère abusive et possessive. Fille d'un couple divorcé, elle voyait son père en cachette, sa mère lui interdisant de voir son père. Elle est devenue le symbole d'une nouvelle génération d'actrices. Parce que sa courte carrière s'est déroulée pendant une période de révolution technologique, le cinéma devient parlant, les couleurs font leur apparition, une époque où les rôles des femmes dans la culture populaire américaine étaient en mutation. Parce qu'elle a joué avec tous les grands acteurs de son époque : Clark Gable, Spencer Tracy, Robert Taylor, et William Powell. Avant Monroe, avant Mansfield, Jean Harlow a été la première, l'originale, la fameuse "Bombe Blonde" avec sa peau lumineuse enveloppée dans des robes de satin crème ou de soie drapée, couronnée d'une futuriste chevelure blonde. Un sens de la comédie quasi inné. Superstar à vingt ans, Jean Harlow, premier sex-symbol de l'histoire du cinéma parlant, est morte six ans après ses débuts. Un destin hors du commun pour une personnalité « larger than life », comme disent les journalistes. Longtemps après sa mort, presque 100 ans après, on se souvient de Jean Harlow, l'actrice, femme fatale, symbole du glamour et de l'érotisme des années 30, à la trajectoire d'une étoile filante, une comète qui heurte la terre trop rapidement. D'après les rumeurs, elle portait rarement de sous-vêtements et détestait le contact d'un soutien-gorge, préférant la sensation du satin à même la peau. Sur les clichés publicitaires, elle apparaissait le plus souvent en longue robe blanche, telle une flamme blanche avec sa chevelure platine et ses bijoux, des diamants en général. Harlow affichait un grand sourire, une joie de vivre. Le corps ne suffit pas, la nudité ne suffit pas à créer un sex symbol. Elle savait rendre cette beauté désirable comme aucune actrice avant elle n'avait réussi à le faire. Elle donnait une image de liberté, d'une femme certaine de son charme, qui assume le féminin en elle. Une femme libre dans une époque moins libre. Cette liberté de Jean Harlow a laissé une impression durable, elle est devenue une actrice emblématique d'Hollywood, la femme des années 30, et du glamour, tout cela en dépit d'une très courte carrière. Edition Introduction Mama Harlow se marie Beau père Bello Le début à Hollywood Hell Angels La bombe platine La fille du moment Paul Bern Le sommet Crise, morale, et révolution technique Harlow Après le code 1937, elle devient une étoile filante Belle, jeune et vivante Filmographie Références

Detalhes do Produto

    • Formato:  ePub
    • Origem:  IMPORTADO
    • Editora: KWL
    • Assunto: Biografias - Artes
    • Idioma: FRANCÊS
    • Ano de Edição: 2017
    • Ano:  2018
    • País de Produção: Brazil
    • Código de Barras:  2001121271889
    • ISBN:  1230002046549

Avaliação dos Consumidores

ROLAR PARA O TOPO