Aguarde...
 

LA CLIQUE DOREE

EDITION INTÉGRALE



Produto disponível no mesmo dia no aplicativo Kobo, após a confirmação  do pagamento!

Sinopse

Avec les Editions MARQUES, venez découvrir ou redécouvrir les grands classiques optimisés pour vos liseuses et applications électroniques. Une publication de qualité par des professionnels de l'édition. Les éditions MARQUES présentent "La clique dorée", d’Émile Gaboriau, édité en texte intégral. Présentation de l'éditeur Mademoiselle Henriette, fille du comte de la Ville-Handry, est sauvée in-extremis du suicide par le père Ravinet, brocanteur de son état. « Trop fière pour se plaindre, isolée par les pudeurs de la pauvreté, la malheureuse qui gisait là, avait du subir bien des angoisses. Ainsi pensait le père Ravinet, quand une feuille de papier attira ses regards. Il la prit. C’était comme le testament de la pauvre fille. Qu’on n’accuse personne. Je meurs volontairement. Je prie Madame Chevassat de porter à leur adresse les lettres jointes. Henriette. » Touché par son malheur, il décide de l’aider à retrouver fortune, honneur et amour et de châtier les escrocs qui cherchent à la dépouiller. Émile Gaboriau, né le 9 novembre 1832 à Saujon (Charente-Inférieure) et mort le 28 septembre 1873 à Paris (Seine), est un écrivain français, considéré comme le père du roman policier. Son personnage, l'enquêteur Lecoq, a influencé Conan Doyle pour la création de Sherlock Holmes. Il a lui-même été très influencé par Edgar Allan Poe. Biographie Gaboriau exerça divers métiers : clerc d'avoué, hussard en Afrique, chef d'écurie. Il s'engagea dans la cavalerie pour sept ans, mais résilia son contrat rapidement pour gagner Paris, où il rédigea des chroniques pour gagner sa vie. Il devint le secrétaire de Paul Féval, qui lui fit découvrir le journalisme.C'est d'ailleurs grâce à l'auteur des Mystères de Paris qu'il sera reçu en 1866 au sein de la Société des gens de lettres. Son premier roman, L'Affaire Lerouge, d'abord publié sans succès sous forme de feuilleton en 1863 dans Le Pays, devint très populaire en 1866 lorsqu'il est repris dans le journal Le Soleil puis par Le Petit Journal. La coopération de Gaboriau avec le directeur du quotidien à un sou Moïse Polydore Millaud lui permettra de bénéficier des rouages de la réclame pour accéder à la notoriété. Dans son premier roman judiciaire, l'auteur met en scène le Père Tabaret, dit Tirauclair, et introduit l'agent de la sécurité Lecoq, qui deviendra un commissaire célèbre et le personnage principal des romans suivants. Inspiré par le chef de la sûreté François Vidocq, déjà à l'origine du Vautrin de Balzac, il est le modèle du détective ingénieux qui, n'hésitant pas à se travestir, résout des énigmes par ses capacités déductives hors normes. Ce dernier personnage devait inspirer Conan Doyle et Maurice Leblanc. Mais, à la différence de Sherlock Holmes, les enquêtes de Lecoq reposent sur des investigations plus réalistes, plus proches des progrès de la police scientifique de l'époque. Les romans policiers de Gaboriau font pénétrer l'intrigue dans les milieux sociaux, qu'ils décrivent d'une manière qu'on peut qualifier de « naturaliste ». En cela, l'influence de Gaboriau sur le roman policier français reste très importante. Ses analyses psychologiques très fines (Le Crime d'Orcival) ont inspiré jusqu'à Georges Simenon. Après le succès de L'Affaire Lerouge, Gaboriau travailla comme feuilletoniste au Petit Journal. Les feuilletons furent par la suite publiés en volumes chez Edouard Dentu. En 1872, il écrivit avec Jules-Émile-Baptiste Holstein une pièce de théâtre tirée de L'Affaire Lerouge. Gaboriau mourut en 1873.

Detalhes do Produto

    • Ano de Edição: 2016
    • Ano:  2016
    • País de Produção: Brazil
    • Código de Barras:  2001083820040
    • ISBN:  1230001054422

Avaliação dos Consumidores

ROLAR PARA O TOPO