Aguarde...
 

LA SANTE DES ENFANTS



Produto disponível no mesmo dia no aplicativo Kobo, após a confirmação  do pagamento!

Sinopse

Je n’ai pas la présomption de vouloir faire un livre de médecine  ; je désire seulement combler une lacune qui existe dans l’éducation des jeunes personnes, en les faisant participer aux fruits de ma longue expérience et de quelques études sur l’éducation physique des enfants. – Que de fois ai-je vu de pauvres mères pleurer des enfants qu’elles auraient conservés, si elles avaient su prévenir la maladie, ou tout au moins aider aux prescriptions du médecin, par des soins éclairés  ! Moi-même j’en ai perdu un par ignorance des symptômes du mal qui me l’a enlevé, et par une alimentation reconnue trop tard détestable. Mes premiers enfants ont fait des maladies graves qui ont nécessité des remèdes douloureux. J’aurais tout évité si j’avais eu les notions d’hygiène et de médecine que j’ai eues plus tard et que je dois à un homme de talent et de conscience. Mes filles mariées ont profité de ma tardive expérience et ont préservé leurs enfants des maux dont je n’avais pas su préserver les miens. J’ai pensé qu’en publiant ce petit écrit, je rendrais service à bien des jeunes mères  ; j’espère que chacun pourra comprendre et mettre en pratique les moyens très-simples que je recommande pour les maladies et les indispositions les plus communes à l’enfance. Je commencerai par les causes et les premiers symptômes de ces maladies. L’absence du médecin, ou quelquefois même l’impossibilité d’en avoir un à la campagne, peuvent donner une utilité réelle à ces conseils dictés par l’expérience.   II MALADIES DES ENFANTS   DES DEUX CAUSES GÉNÉRALES DES MALADIES DES ENFANTS   Il y a des maladies qu’on ne peut ni prévoir, ni empêcher, comme les maladies causées par des humeurs héréditaires, les maladies de peau ou épidémiques. Il y en a qui peuvent être conjurées et prévenues. Deux causes amènent presque toutes les maladies  : Un refroidissement  ; Une nourriture trop forte ou mauvaise. DU REFROIDISSEMENT.   Il faut, pour éviter les refroidissements, couvrir l’enfant, mais non l’étouffer sous une multitude de vêtements  ; ne pas assez couvrir est mauvais  ; couvrir trop est détestable. Si l’enfant est en robe (à l’anglaise) dès sa naissance, mettez-lui en été sa chemise, une robe de flanelle, une robe de percale  ; en dessous une couche de fil, des bas de laine et des chaussons. En hiver, ajoutez sur la robe de flanelle une robe de futaine ou finette, un fichu de mousseline autour du cou, et une couche de flanelle sur la couche de fil. Si l’enfant est à la française (en langes), mettez sur la chemise une brassière de flanelle, une autre en futaine ou en percaline doublée, un fichu de mousseline autour du cou. Enveloppez-le d’une couche, d’un lange de molleton de laine, d’un autre en molleton de coton.

Detalhes do Produto

    • Ano de Edição: 2014
    • Ano:  2014
    • País de Produção: Canada
    • Código de Barras:  2000955826173
    • ISBN:  1230000212256

Avaliação dos Consumidores

ROLAR PARA O TOPO