Aguarde...
 

L'ENFANT QUI ARPENTAIT SES REVES SUR DES PATINS

DE SOIE



Produto disponível no mesmo dia no aplicativo Kobo, após a confirmação  do pagamento!

Sinopse

Quand son père est emmené par les gendarmes, le Toine se retrouve seul et abandonné.... Par un très vieux soir de guerre, le Toine voit son père descendre l'allée gelée des premiers grands froids de janvier. Il est mené par deux gendarmes et un autre homme vêtu d'un long manteau de cuir sombre. Il ne le reverra jamais. Dès lors, Le Toine est orphelin. Il grandira mais dans son esprit, il va rester petit. Dans son village en Auvergne d'altitude, sa vie suivra un parcours délicat. Pourtant, c'est avec une lointaine et douce indifférence qu'il en reconnaîtra le chemin. Il entend parler de la mer... ou l'océan, il ne sait pas très bien. Il se dit qu'il aimerait bien la rencontrer, la mer... ou l'océan. Il attend d'être seul, le soir, pour dans ses rêves l'imaginer. Quand il la verrait, cette étendue d'eau si vaste que les bateaux eux-mêmes s'y perdent, il saurait bien la reconnaître... Le Toine, c'est un être qui, comme la terre et d'autres êtres en ce lieu un peu rond des montagnes d'Auvergne, souffre. Mais il regarde les souffrances de ses grands yeux étonnés, la tête un peu penchée, comme un qui, du monde, chercherait encore à s'émerveiller. Lui sera-t-il donné, au long de cette vie pas toujours très bien traitée, de le trouver enfin, le sentier qui mène à la mer-océan ? Le parcours initiatique rempli de poésie d'un jeune autiste. EXTRAIT Ça le prenait sans crier gare. Dans sa tête il ne voyait que ça. Un soleil immense succédait à la peine intense. Un soleil généreux comme s’il y avait soudain place en lui pour la miséricorde des dieux. Les coups redoubleraient, plus tard, mais dans ces moments-là, il s’en foutait pas mal des coups à en pleuvoir. Avant même que la première lumière matinale ait nettoyé le ciel de sa dernière étoile, Le Toine par les champs rejoignait la montagne. Elle avait été son refuge lorsque, soudainement, les bras de son père vinrent à lui manquer. De mère, il n’était pas question. Le jour de sa naissance, elle s’était enfuie. Il n’en avait jamais plus entendu parler. Le père, pour un temps, d’un seul parent en avait fait deux. CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE [...] une poésie onirique dense et pesante qui vient s’installer sur nos yeux comme un voile de douceur, une lenteur s’installe, on apprécie chaque mot, chaque description, chaque élément au travers du regard du Toine, au travers du regard de l’enfance, on est transporté, baladé, un peu chahuté aussi mais toujours cette sensation d’être ailleurs, l’écriture de l’auteur à quelque chose d’apaisant, d’intemporel, on se retrouve dans une bulle [...] - Blog Les Songes d'une Walkyrie À PROPOS DE L'AUTEUR Ce livre est un premier livre, écrit d’instinct, fait de notes brèves et précises, le filet d’une musique qui s’écoule, lentement, sans la prétention d’être bruyante, comme une neige de septembre. Dansons au fil de cette musique, même si l’Histoire des hommes ne sait pas toujours nous y inviter d’un pas souple et léger. Pierre Geneste en est l’auteur, et que nous importe son parcours !

Detalhes do Produto

    • Ano de Edição: 2017
    • Ano:  2017
    • País de Produção: Canada
    • Código de Barras:  2001120739885
    • ISBN:  9782376920434

Avaliação dos Consumidores

ROLAR PARA O TOPO