Aguarde...
 

MARIER SA FILLE



Produto disponível no mesmo dia no aplicativo Kobo, após a confirmação  do pagamento!

Sinopse

— Asseyez-vous, mon cher, lui dit-il, et cherchez-moi le moyen de nous procurer les trois mille francs qu’il faut envoyer aujourd’hui même à madame Slavsky. Pendant que le colonel s’ébrouait et que Josia se creusait la tête, la pendule, qui, par miracle, allait bien, sonna onze heures. — Onze heures ! s’écria Mariévitch en levant au-dessus de la cuve?e sa face de triton à favoris : j’avais un rendez-vous d’actionnaires à onze heures… Courez au siège de la société, Josia, et dites à ces messieurs, s’il s’en est présenté, ce qui n’est pas probable, que le colonel est indisposé et se fait excuser. Dites-leur que j’espère pouvoir arrêter définitivement les comptes jeudi prochain. Devant ce?e perspective aussi brillante qu’ina?endue, Josia leva ses yeux pleins de joie sur le colonel ; mais celui-ci, une vaste éponge à la main, avait déjà replongé son visage dans la cuve?e de porcelaine. Au bout de vingt-cinq minutes environ, Josia reparut hors d’haleine : le colonel, assis devant une fort jolie glace de toile?e encadrée d’argent, passait complaisamment un peigne-teinture dans ses favoris parfumés ; les favoris étaient fort beaux, longs, noirs et soyeux ; mais le peigneteinture est tout au plus une mesure de précaution, n’est-il pas vrai ? D’ailleurs, le colonel était jeune encore, si jeune que la teinture semblait une raillerie ; cependant une funeste pa?e d’oie indiquait les approches de la cinquantaine ; foin de la pa?e d’oie ! La vérité gît dans cet axiome énoncé jadis par un respectable concierge : « On n’a jamais que l’âge qu’on a l’air », et le colonel avait l’air jeune. Grand, mince, beau garçon, on ne pouvait lui reprocher qu’une chose : il semblait se soutenir au moyen d’une armature en fils de fer ; on craignait vaguement que quelque gamin malicieux retirant le soutien, le colonel n’allât s’effondrer de tout son long sur le premier fauteuil à portée. Mais ce?e terreur chimérique s’émoussait peu à peu lorsqu’on connaissait mieux le charmant Boleslas. Il était de ceux qui semblent toujours prêts à s’évanouir et qui vivent indéfiniment.

Detalhes do Produto

    • Ano de Edição: 2015
    • Ano:  2015
    • País de Produção: Brazil
    • Código de Barras:  2000959825080
    • ISBN:  1230000739900

Avaliação dos Consumidores

ROLAR PARA O TOPO